Communauté des créateurs d'entreprise

Les experts La RAM vous simplifient
votre assurance santé !

la communauté
vous répond

poser une question

Question en attente de réponse

Je suis salarié à temps plein et je suis micro entrepreneur

Bonjour,
J'exerce actuellement deux activités dont une en tant que salariée et la deuxième en micro entrepreneur depuis début avril 2018.
Mon activité principale reste mon activité salarié à temps plein 100%. J'ai spécifié lors de ma demande de création auprès du tribunal de commerce de Nantes vouloir garder le Régime Général. J'ai été contacté par le Rsi qui m'a reposé la question et j'ai donné exactement la même réponse je suis salariée et je souhaite garder le Régime Général. Aujourd'hui j'ai reçu un courrier de la RAM m'indiquant que je ne suis plus sous le Régime Général ... Je n'ai plus accès mon compte ameli qui m'indique que je ne dépend plus du régime général.
Merci de bien vouloir régulariser au plus vite cette situation car j'ai bien spécifié vouloir garder le Régime Général étant donné que je suis toujours salariée CDI a temps plein.
Dans l'attente de votre confirmation de régularisation dans les meilleurs délais.
Mme MARIE

Andriantsilavo Harimanitra MARIE
Andriantsilavo Harimanitra MARIE

Andriantsilavo Harimanitra MARIE

Niveau
0
0 / 100
points

Réponses

Bonjour,

Seule la Sécurité Sociale des Indépendants (ex-RSI) a la mainmise sur l'affiliation et la radiation des assurés. C'est donc cet organisme que vous devez contacter en cas d'erreur sur le mode d'affiliation.

Le cas échéant vous pouvez contacter la Sécurité Sociale des Salariés (tél : 36 46) et faire valoir votre "droit d'option". En effet si vous avez plusieurs activités vous avez le libre choix de la couverture associée et donc dans votre cas de choisir le régime salarié plutôt que le régime indépendant.

Si vous utilisez le droit d'option, la CPAM se charge de reprendre vos droits et d'intervenir auprès de la Sécurité Sociale Indépendants pour leur demande le passage de l'affiliation de principale à secondaire.

Nicolas
La Ram

Vous n'avez pas trouvé votre réponse ?

Posez votre question